Gouvernement du Canada
Symbole du Gouvernement du Canada

Réduction des gaz à effet de serre

Le gouvernement du Canada est engagé à réduire les émissions de gaz à effet de serre (GES) tout en conservant une économie canadienne forte. Entre 2005 et 2012, les émissions canadiennes de gaz à effet de serre ont diminué de 5,1 %, alors que l'économie a enregistré une croissance de 10,6 %.

Les projections du rapport Tendances en matière d'émissions au Canada estime que, grâce aux efforts des gouvernements fédéral, provinciaux et territoriaux et de ceux des consommateurs et des entreprises, les émissions de GES au Canada en 2020 atteindront 734 mégatonnes (Mt). Il s'agit d'une baisse de 128 Mt par rapport à un scénario où aucune mesure pour réduire les émissions n'aurait été prise depuis 2005.


Réglementation des émissions de gaz à effet de serre

Transports

Le secteur des transports représente environ 25 % des émissions du Canada, et celui-ci a travaillé en collaboration avec les États-Unis pour mettre en place des normes nord-américaines communes pour les émissions de gaz à effet de serre provenant des véhicules.

Automobiles et camions légers

En novembre 2012, le projet de règlement limitant les émissions des automobiles et camions légers des années-modèles 2017 et suivantes a été rendu public. Ce règlement s'appuie sur le règlement applicable aux années-modèles 2011 à 2016. Ce règlement devrait permettre de réduire les émissions moyennes de gaz à effet de serre des véhicules de 2025 d'environ 50 % par rapport aux véhicules vendus en 2008.

Véhicules lourds

En ce qui a trait aux véhicules lourds, en février 2013, le gouvernement du Canada a publié un règlement limitant les émissions pour l'année modèle 2014 et les années modèles ultérieures. La mise en oeuvre des normes devrait permettre de réduire jusqu'à 23 % des émissions moyennes de gaz à effet de serre provenant des véhicules lourds de 2018.

Électricité

Bien que le réseau électrique du Canada compte déjà parmi les plus propres du monde, nous prenons des mesures en vue d'élaborer un réseau encore plus propre.

Le règlement final visant à réduire les émissions provenant du secteur de l'électricité au charbon a été annoncé en septembre 2012. Ce règlement imposera des normes de rendement strictes aux nouvelles centrales de production d'électricité au charbon et ainsi qu'à celles qui approchent la fin de leur durée économique.

Carburants renouvelables

Nous respectons également notre engagement à réglementer le contenu de l'essence en carburant renouvelable. Depuis le 15 décembre 2010, l'essence doit contenir en moyenne 5 % de carburant renouvelable. Ce règlement s'inscrit dans une vaste stratégie gouvernementale sur les carburants renouvelables. Comme autre mesure, nous avons mis en œuvre une exigence de 2 % de carburant renouvelable pour le diesel.

Autres secteurs

Dans le cadre du plan sur les changements climatiques du gouvernement du Canada, les normes de rendement réglementées en matière de gaz à effet de serre seront élaborées pour les autres sources principales d'émissions, et seront axées sur le secteur pétrolier et gazier et d'autres émetteurs industriels.

Investir dans des solutions

Captage et stockage du carbone

Le Canada est en bonne position pour agir à titre de chef de file mondial dans le développement et la mise en œuvre de technologies de captage et de stockage du carbone. Au cours des dernières années, les gouvernements fédéral et provinciaux du Canada ont consacré environ trois milliards de dollars dans des initiatives de captage et de stockage du carbone, qui pourrait donner lieu à cinq ou six projets pilotes d'envergure au Canada. En plus de prendre des mesures importantes à l'échelle nationale, le Canada participe activement aux initiatives internationales déployées pour le développement et la mise en œuvre de technologies de captage et de stockage du carbone.

Gaz à effet de serre en agriculture

De même, le Canada est l'un des membres fondateurs de l'Alliance mondiale de recherche (lien en anglais seulement) sur les gaz à effet de serre en agriculture, un réseau international de plus de 30 pays membres qui s'engagent à collaborer dans le cadre d'activités de recherche sur l'agriculture afin de découvrir des pratiques d'atténuation et de gestion avantageuses des gaz à effet de serre pour les agriculteurs canadiens et de partout dans le monde. Lors du lancement, le Canada a annoncé qu'il investirait jusqu'à 27 millions de dollars dans l'Alliance mondiale de recherche.

Le Programme de lutte contre les gaz à effet de serre en agriculture représente la contribution initiale du Canada dans le cadre de l'Alliance mondiale de recherche. Ce programme aidera les agriculteurs canadiens à devenir plus concurrentiels et rentables grâce à un meilleur accès aux pratiques de gestion avantageuses et à leur adoption en vue de contribuer à réduire les gaz à effet de serre. Un montant initial de 19,6 millions de dollars a été approuvé pour 18 projets qui permettront aux agriculteurs, à la communauté agricole et au milieu universitaire de collaborer à l'atteinte d'un but commun, celui de faire avancer la recherche, le transfert de technologies et l'adoption de pratiques de gestion avantageuses en vue de réduire les gaz à effet de serre en agriculture.